Xavier Diépart pour la première fois au Championnat du Monde d'Ultra-Trail

Xavier Diépart, triathlète de haut niveau et reconverti comme ultratrailer, a participé au championnat du monde d’ultra trail. Une première pour lui. Tout comme cette course d’ailleurs, qui était une première course en montagne pour l’athlète de Compressport Benelux.
Xavier Diépart pour la première fois au Championnat du Monde d'Ultra-Trail-article-trail-belgique

© Photo : DW Photographer

Xavier, comment s’est passé ce championnat du monde pour toi ?

Le bilan de ces premiers championnats du monde est pour moi assez positif. Je partais en Espagne avec pas mal d’inconnues:

  1. mon expérience et adaptation sur ce terrain inhabituel et montagneux
  2. la courte préparation specifique aura-t-elle été suffisante pour rivaliser avec le gratin mondial
  3. la gestion de plus de 10h de course en montagne

En analysant rapidement à chaud la course, je suis satisfait oui.  Mon manque d’expérience ne m’a finalement que très peu handicapé.  J’ai plutôt profité de mon expérience des longs efforts pour gérér la course de A à Z et retarder au maximum les moments difficiles. 

Les choses se sont réellement corsées à partir du km 65/70, le moment où musculairement je ne pouvais plus encaisser les descentes exigeantes. Cela devenait de plus en plus compliqué de dérouler et de profiter du relief pour gagner du temps. Au contraire, j’en perdais et les chances d’intégrer le top 50 diminuaient. Les 2,3 dernières heures de course ont été terriblement douloureuses.

Mais je peux affirmer aussi qu’avec quelques changements et spécifications dans l’approche de la course mais surtout avec l’éxpérience prise cette année, je sais aisément améliorer le chrono et intégrer le top 50.

Tu termines premier Belge, devant Nicola Bucci qui a rencontré quelques difficultés lors de cette course. Es-tu satisfait de ta course ?

Oui je termine devant Nico… Mais sans réelle tension ni rivalité. On a passé un excellent WE ensemble accompagné par Fred Hardenne et mon paternel et je ne me souviens pas avoir eu le moindre moment de rivalité. On a échangé beaucoup de nos expériences respectives le tout dans un climat détendu au maximum. 

Oui je suis devant Nico et pour moi c’est évidemment positif. Nico a l’expérience en montagne que je n’ai pas et il est sans doute la référence en Belgique dans le monde du trail. Nous avons eu tous les deux des moments difficiles dans la course et je m’en sort un peu mieux. Ce n’est pas vraiment ce résultat de la course qui me motive mais plutôt le fait que sans grande expérience je peux déjà bien prester. Les attentes seront sans doute toutes autres si j’ai la chance d’être dans la prochaine sélection.

J’ai pris beaucoup de plaisir à partager ce WE avec ce “fameux” Nico Bucci.

Etais-tu préparé comme il le fallait pour un championnat du monde en montagne, sur un terrain si technique ?

J’ai déjà un peu répondu à cette question plus haut mais clairement NON. Il y a eu réellement 10 semaines de prépa trail. Une petite blessure de 10jours est venue perturber le bloc principal dans lequel je devais justement enchainer des côtes et descentes en répétition. A la place, je n’ai pu me contenter que de rouler en vélo. L’inverse du bénéfice recherché. 

La prépa est loin d’être optimale aussi vu le moment tardif de la sélection, du manque de temps et d’adaptation à ces reliefs et parcours spécifiques. Si je suis sur les listes pour la suite, je bosserai fort pour me perfectionner et atteindre mon meilleur niveau.

Le championnat du monde est terminé, mais 2018 est loin de l’être.. Quels sont les prochains objectifs ?

Oui un rendez-vous en début d’année permet de planifier d’autres objectifs principaux ou secondaires. 

Il devait y avoir un triathlon, que je ne ferais finalement pas car je suis persuadé que je peux me lancer sur un défi trail ambitieux encore en 2018. Rien est encore bien clair.
Affaire à suivre donc…

Mais dans tous les cas : des entrainements, des courses de prepa diverses (jogging, trail, vélo) et je dirais 2 rdv trail d’ici fin d’année.

Merci Xavier, félicitations et à très bientôt sur les trails !