Castle Trail J-7. Rencontre avec l'organisateur.

Ce 29 juillet aura lieu à La Roche-en-Ardenne la 2ème édition diurne du Castle Trail. Rencontre avec Thomas Gillet, initiateur et organisateur de ce trail.
Contenu sponsorisé
Le Castle Trail Day à La-Roche-en-Ardenne-article-trail-belgique

La première édition a été un succès, comment s’annonce la 2ème ?

Le nombre d’inscriptions est pour l’instant équivalent à celui de l’année dernière, donc on se prépare à accueillir encore peut-être 800 participants.

Qu’y a-t-il de différent par rapport à la première édition ?

Chaque boucle est plus longue et donc les distances sont plus grandes que l’an dernier. Le dénivelé est aussi plus important. Les parcours sont du coup un peu plus techniques que l’an dernier.

Pour cette 2ème édition, on a pris en compte les remarques reçues lors de la première et adapté notre organisation et les parcours en fonction. Les ravitaillements seront donc plus fournis et plus salés (cacahouètes, soupe, etc.). Les portions de route ont été réduites au maximum, ce qui rend le trail encore plus ‘nature’.

Quant aux trailers, ils seront davantage chouchoutés. On propose cette année de la cryothérapie et des massages par des kinés à l’arrivée.

 

 

Vous parlez des Trailers, on dit aussi que votre trail est pensé pour les accompagnants ?

En effet, on veut que les proches puissent suivre les trailers un maximum. La configuration des boucles, qui reviennent chaque fois dans le centre de la Roche, permet aux accompagnants d’encourager et de voir à plusieurs reprises leurs proches, tout en profitant de la cité touristique.

Et le château ? Il était l’attraction l’année dernière, qu’en est-il cette année ?

Le château reste une pièce maitresse du trail. Tous les départs se font toujours de la cour intérieure. Le passage ‘secret’, qui ne l’est plus tant que cela, reste au programme de la dernière boucle.

Pour résumer, pourquoi faut-il faire ce trail ?

Car les parcours sont splendides, techniques, avec du dénivelé et à la fois très variés. Les participants traversent des champs, des bois, des ruisseaux, ils se retrouvent sur les hauteurs avec des panoramas à couper le souffle. Ils passent même par un château féodal. C’est assez atypique et c’est chaque fois une belle découverte...