Karim Asrih a chopé le virus du trail

Pour certains, il est encore méconnu. Pour d’autres, c’est un trailer avec un bel avenir ! Nous allons devoir compter sur lui dans les prochaines années : il fait partie des quelques trailers belges qui peuvent revendiquer 2h31 sur un marathon. Depuis l’année passée, Karim Asrih est mordu par le virus du trail ! En ce moment un peu moins performant sur les trails techniques, il a pourtant déjà montré ce qu’il vaut à Houffalize.
Karim Arish a chopé le virus du trail-article-trail-belgique

Karim, comment s’est déroulé ton marathon ? Le quantième était-ce ? La préparation s’est-elle bien déroulée? Quel était ton entraînement ?

En effet, j’ai couru le marathon de Chicago fin octobre. C’était mon troisième. Le marathon lui-même s’est assez bien passé. J’étais un peu plus fatigué que prévu au départ à cause du décalage horaire mais je suis quand même content du résultat. La préparation s’est bien passée. On a réussi à atteindre la meilleure forme possible. En bref, je me suis entraîné dix semaines avec beaucoup de sorties longues mais aussi des tempo’s rapides.

Est-ce que tu te concentres plutôt sur le trail ou sur la route ? Est-ce que ta facon d’entrainement changera en fonction du trail dans le futur ?

Cette année, je vais me concentrer sur le trail. Il y a plusieurs courses auxquelles j’aimerais participer. En Belgique et aussi à l’étranger. J’espère gagner de l’experience en faisant plus de trails. En fait, je n’ai aucune idée de la façon spécifique de s’entrainer pour le trail. En ce moment c’est au feeling ! Je compte m’informer chez des copains trailers pour voir quelles sont les différents types d’entrainement pour s'améliorer en trail.

Une chose dont je suis certain, c’est que ce sera une année superbe avec un tas de nouvelles choses !

 

Une petit dernière pour la route. Je suppose que tu as un boulot avec lequel tu dois combiner des entrainements ? Comment cela se passe ?

Pendant les périodes hors course, j’ai des sorties cool les lundi, mercredi, vendredi et samedi : de 45’ à 60’.
Le mardi, je fais une sortie courte avec des fractionnés sur piste, un peu dans le genre des sessions VO2Max. Le jeudi, ce sont aussi des franctionnés mais ils sont plus longs : environ 2-3km, sur piste finlandaise ou sur route. Le dimanche, une sortie longue.
Quand je me prépare pour une course, cela peut varier et être plus. Lors d’un pic de préparation pour un marathon, j’ai déjà fait jusqu’à 150km par semaine !

Merci Karim J.

Interview à venir : Aron-Levi après son Eco-Trail à Madère.