Eau ou boisson énergétique, que choisir?

Les boissons énergétiques sont-elles indispensables ? Au cours d’un effort physique, les muscles brûlent énormément de calories pour produire l’énergie dont ils ont besoin afin de fonctionner et de se développer. Pour éviter les carences ou l’épuisement des réserves nutritionnelles, le recours aux boissons énergétiques est parfois indispensable à la poursuite de l’activité sportive.
Contenu sponsorisé
Eau ou boisson énergétique, que choisir?-article-trail-belgique

Pourquoi faut-il boire pendant l’effort ?

Lors d’un entraînement, l’élévation de la température corporelle accentue naturellement le processus de sudation. De fait, le sportif perd de l’eau et se déshydrate s’il ne compense pas suffisamment les pertes hydriques en buvant. Il faut savoir que le corps humain peut perdre d’importantes quantités d’eau en très peu de temps, et ce, en fonction de l’intensité de la pratique sportive, de son équipement ou encore de la température extérieure. Ce sont des paramètres à prendre en compte pour anticiper les besoins hydriques au cours de la performance physique.

C’est la raison pour laquelle il est indispensable de boire avant et tout au long de l’activité physique. Contrairement aux idées reçues, boire n’est absolument pas préjudiciable à la performance sportive. À l’inverse, être déshydraté peut augmenter le risque de blessure. Il ne faut donc surtout pas attendre d’avoir soif pour boire. Pour conserver un bon équilibre hydrique, il est ainsi recommandé de boire environ 20 cl d’eau toutes les 20 minutes.

Mais l’hydratation de l’organisme ne doit pas être interrompue après l’effort. Au contraire, maintenir un bon niveau d’hydratation est un facteur important pour faciliter le processus de récupération musculaire.

Qu’apportent les boissons énergétiques ?

En plus de compenser les pertes hydriques, la boisson énergétique apportera un certain nombre d’éléments indispensables à la poursuite de l’activité physique dans des conditions optimales. Car la pratique sportive n’engendre pas uniquement une transpiration accrue ; elle brûle également de nombreuses calories, et entraîne une perte de minéraux.

C’est là que les boissons énergétiques montrent pleinement leur utilité puisqu’elles renferment, entre autres, des glucides et des sels minéraux. Elles constituent à la fois une véritable source d’énergie et d’hydratation. C’est un produit 2 en 1. D’une part, ce type de boisson évite la déshydratation. D’autre part, il contribue à maintenir les réserves énergétiques à un niveau suffisant pour permettre aux muscles d’assurer l’effort demandé.

Généralement, il est conseillé de privilégier les boissons énergétiques lorsque l’activité physique dure plus d’une heure et demie. Au-delà de ce délai, l’eau seule ne suffira plus à compenser les pertes en minéraux et en vitamines. Pour choisir sa boisson énergétique, il est important de réaliser un état des lieux de son profil sportif et d’établir une estimation de ses pertes hydriques. Certaines boissons sont ainsi fortement enrichies en glucides, d’autres en sodium ou en minéraux. Le choix dépendra avant tout de la pratique physique exercée. Cependant, il est généralement conseillé d’opter pour des boissons énergétiques dites "isotoniques", c’est-à-dire dont la concentration en nutriments est équivalente à celle du sang. Leur assimilation est ainsi plus simple et plus digeste.